Calvisia (Calvisia) conicipennis « Mulu » (Sarawak, Bornéo)

Calvisia (Calvisia) conicipennis « Mulu »

Réalisation 24/06/2017

Intro : Espèce arrivée en élevage en 2015 puis diffusée en 2016, elle reste encore assez peu répandue. Néanmoins sa facilité d’élevage et son cycle court devrait favoriser sa diffusion dans les élevages bien que le millepertuis puisse être une source de difficulté à son adoption.

Pays d’origine : Sarawak, Bornéo

Description :

– Oeufs : presque 3 mm de long, brun, dont une face plate qui est collée à un support et le reste des faces légèrement bombées. Ils sont en général pondus plusieurs à la suite en ligne collés sur divers supports (branche, feuille, paroi, sopalin …). Une femelle pond entre 10 à 15 œufs par semaine environ.

IMG_7684
Oeufs de Calvisia conicipennis « Mulu »

– Jeunes : le L1 à la naissance mesure environ 12 mm, il est couleur jaune orangé, avec de longues antennes. Dérangé il court aussi vite que possible.

IMG_7435
L1 Calvisia conicipennis « Mulu »

– Femelle adulte : Environ 7 cm, ailée, qu’elle peut utiliser pour voler mais sur de courtes distances (surtout les femelles non gravides). Elle est entièrement brune mais de façon assez nuancée, elle rappelle un morceau de bois. Une fois dérangée elle peut adopter deux attitudes, soit se débattre frénétiquement et s’envoler, soit s’immobiliser, ouvrir grand ses ailes qui dévoilent alors une jolie couleur gris foncé, et baisser sa tête pour dévoiler une jonction tête-thorax orangée du plus bel effet (photo ci-dessous)

img_7181
Femelle adulte Calvisia conicipennis « Mulu » position d’intimidation

– Mâle adulte : Environ 5 cm, ailé, très fin par rapport à la femelle. La tête est beige, le corps est brun-gris et rappelle la couleur du bois. Les antennes font environ la taille du corps. Les ailes sont gris foncés. Il vole d’ailleurs très bien et n’hésite pas à le faire dès qu’il est dérangé.

IMG_7330
Mâle adulte Calvisia conicipennis « Mulu »

Incubation : Elle dure environ 1 mois et demi à 22°C.

Pour l’incubation il y a deux options ; on peut laisser incuber les œufs collés directement sur les parois du terrarium si l’ambiance est assez humide pour que les petits sortent sans problème, on peut sinon les décoller délicatement et les placer à incuber sur du sopalin ou de l’humus de coco par exemple. Il est peut être préférable de refixer les oeufs mais je n’ai pas eu de problème lors de l’éclosion sans le faire. Le taux d’éclosion est élevé.

Alimentation : Millepertuis (je n’ai pas testé d’autres plantes)

Développement : Les jeunes se démarrent très bien dans un braplast de 5,8L dont une face est grillagée avec une vaporisation quotidienne. Une fois plus grand il leur faut un terrarium de 30 cm de hauteur minimum, peu aéré à moyennement aéré avec une vaporisation quotidienne. Peu de pertes, compter environ 2 mois et demi à 22°C avant d’avoir les premiers mâles adultes et une quinzaine de jours de plus pour les femelles.

Terrarium type : Peu aéré, 30 cm de hauteur minimum

Difficulté : 2/5 (Facile)

Rareté : 4/5 (Rare)

Notes : Je suis actuellement à la troisième génération dans mon élevage et n’ai jamais rencontré de difficulté avec cette espèce. Le cycle est rapide et elle est assez prolifique. Elle est idéale pour débuter dans l’élevage des Calvisia et reste adaptée pour les éleveurs peu expérimentés en général.